Teinture végétale


mes matières premières

Les plantes que j’utilise sont achetée en partie chez Couleur garance, mais également cher Okhra, enfin j’en ramasse d’autres que je trouve à l’état sauvage le long des chemins.

Couleur Garance atteste du fait que toutes leurs plantes sont issues de l’agriculture biologique.  Quand à Okhra, ils travaillent aussi dans ce sens, l’indigo est issu du commerce équitable, il vient d’Afghanistan et il n’ont pas d’autres précision sur ce produit si ce n’est que c’est un artisan textile qui leur vend. Pour ce qui est de la garance, ils sont en pleine négociation avec des producteurs « bios ». Les autres plantes ne sont pas certifiées bio, mais d’après eux, elles sont issues d’une agriculture naturelle. Enfin les plantes ramassées le long des chemin, par mes soins sont sauvages…alors est ce que la question d’une étiquette se pose…

J’utilise de la soie comme textile, qui n’est pas bio, ce label est pour le moment inexistant pour la soie. J’ai fais le choix de faire appel à un tisseur français, il est à son propre compte, son atelier se situe dans le 42, le tout est livré par la poste.
Il m’a dit que sa matière première venait de Chine ou du Brésil. Mais il faut que vous sachiez que les tisseurs français se font de plus en plus rares, et que c’est aussi pour soutenir le textile local que je fais appel à ces tissus, (les filatures ont presque disparu en France),
ils sont également d’une grande qualité, et ne sont pas blanchis par azurant,
(opération chimique « bleuissant » presque le tissu) ce qui rendraient difficile la teinture au moyen des plantes. (J’ai déjà révéler la présence de ce produit sur des tissus acheter dans des magasins avec un bain d’alun.)

 

Publicités







%d blogueurs aiment cette page :